Mise en réseau régionale pour l’éducation et la formation des adultes en Europe

EN-DE-FR

Sondage RENEWAL

Le sondage RENEWAL a été lancé par le consortium du projet en mai 2014 et clos en juin 2014. Son objectif visait à comprendre la sensibilisation des personnes interrogées envers l’Agenda pour l’éducation et la formation des adultes ainsi que leurs opinions quant à son impact sur le secteur de l’éducation et la formation des adultes dans leurs pays. De plus, il visait à découvrir les points de vue des personnes interrogées sur les structures existantes de la société civile au niveau national et la volonté des actionnaires à encourager la coopération au sein du pays et dans les deux régions. Plus de 120 représentants et prestataires d’éducation des adultes de l’Europe du Sud et de l’Europe centrale et orientale.


Rapport sur l’état de l’art RENEWAL

Les réponses apportées au sondage, en plus d’entretiens approfondis, ont servi de base pour élaborer un rapport sur l’état de l’art de la mise en œuvre de l’Agenda pour l’éducation et la formation des adultes.

Ce rapport vise à proposer une première analyse des principaux défis, développements et problèmes sur la mise en œuvre de l’Agenda en Europe du Sud et en Europe centrale et orientale. Il offrira un aperçu des activités entreprises dans chacun des pays concernés et de la façon dont ces activités ont été perçues par la société civile et les prestataires d’éducation des adultes ; mettra en exergue les défis et besoins des prestataires et de la société civile dans les deux régions ; et fournira une liste de suggestions ainsi que quelques exemples de bonnes pratiques intéressantes qui pourraient être appliquées pour de futurs mandats de mise en œuvre de l’Agenda.

Rapport sur l’état de l’art RENEWAL (EN, DE, FR, PT, SK)

ANNEXES au rapport sur l’état de l’art RENEWAL (I, II)


Le rapport servira de base aux discussions et échanges sur la façon de développer davantage l’initiative de la Commission européenne afin de renforcer l’éducation et la formation des adultes dans les deux régions. Les recommandations découlant de cette discussion seront présentées aux coordinateurs nationaux des pays concernés et à la Commission européenne, qui en débattront.